Franchises

Pour distribuer ses produits, un franchiseur (entreprise qui possède une marque ou une enseigne) peut s’associer à un ou plusieurs commerçants indépendants que l’on appelle les franchisés.

Au travers d’un accord commercial et juridique (la franchise), le franchiseur peut s’engager à transmettre son savoir-faire, à dispenser une formation, et à offrir une assistance régulière à ses franchisés, pour leur permettre de commercialiser ses produits tout en respectant l’image de marque de l’enseigne.

Dans ce contexte, le SIG permet aux franchiseurs de localiser et gérer ses franchises au niveau local comme au niveau global. Ainsi, il va pouvoir étudier l’adéquation de sa couverture géographique à son potentiel et évaluer sa part de marché tout en mettant en évidence des zones de fort développement.

Le franchiseur peut analyser et prospecter dans des zones non-couvertes, pour recruter une nouvelle franchise. Au sein de ces zones, les outils SIG permettront de combiner de multiples critères afin de préciser, par exemple, un lieu idéal pour la location d’un nouveau local. Il pourra ainsi réaliser des études complètes et détaillées de nature à l’aider dans ses choix mais aussi à convaincre le franchisé du bien fondé de la démarche.

Le SIG est également un bon outil de gestion des franchises ; il permet d’étudier leur rentabilité et de les accompagner lors de la mise en place des études géomarketing afin réaliser des campagnes de publipostage, de mailing ou des actions ciblées très localisées.

Le SIG permet aux franchiseurs de :

  • Gérer ses franchises,
  • Optimiser l’implantation de franchises,
  • Analyser les potentiels de marché,
  • Prospecter pour de nouvelles franchises,
  • Analyser la rentabilité des franchises,
  • Localiser la clientèle-cible,
  • Evaluer l’impact potentiel de campagnes marketing. 

Le SIG permet aux franchisés de :

  • Analyser sa zone de chalandise,
  • Prospecter sa zone de chalandise,
  • Etudier la concurrence,
  • Piloter ses campagnes marketing.»