webleads-tracker

Rechercher sur le site

Français (French)
English
Deutsch (German)
(Japanese)
(Russian)
(Simplified chinese)
Espanol (Spanish)

Investigations policières


Nous parlons souvent des équipes de secours (SDIS par exemple) mais assez peu des forces de sécurité. Pourtant, nos outils leurs sont indispensables au quotidien comme dans des situations extrêmes.

Avec les LAPI (contrôle de stationnement), la gestion stratégique et organisée des trajets avec une application du type tableau de bord aident les forces de l’ordre à capter les informations des plaques d’immatriculations et l’évolution des taux de contraventions par zones. Le choix du positionnement des radars mobiles travaille avec les mêmes stratégies de maillage du territoire. De même, la répartition des équipes pour les contrôles d’identité, la gestion de la sécurité pour de grands bains de foule (évènements sportifs, manifestations et autres), le déploiement du GIGN ou des équipes anti-terroristes (plan Vigipirate) nécessitent l’optimisation des ressources pour une meilleure productivité et sécurité nationale.

Un peu d’histoire...

Le SC2 est un système de cartographie de crise utilisé par le Ministère de l’intérieur pour élaborer des cartes corrigées en perspective après l’évolution naturelle ou accidentelle d’un environnement (inondation, avalanche, éruption volcanique...). Celles-ci permettent une meilleure planification des recherches et des secours.

Les ortho photos produites grâce à un caisson placé à bord d’un hélicoptère (ou d’un drone), peuvent être comparées dans le temps. Superposées à d’autres couches, et stockées dans des applications tierces, elles permettent d’être sectorisées, pour établir un quadrillage de recherche, la répartition des moyens engagés et le suivi en temps réel des équipes de secours.

Avec ces mêmes outils, les agents de planification peuvent travailler en amont sur des stratégies pour optimiser les plans de secours.

Pour aller plus loin...

Les cartes sont un outil essentiel pour les rondes et la répartition des équipes de police sur un territoire donné. Les tournées des véhicules ou le positionnement stratégique des agents lors de gros évènements sportifs, culturels ou politiques par exemple sont fondamentaux. Le quadrillage du territoire est important pour optimiser les ressources et la sécurité des populations.

A l’aide de tableaux de bord dynamiques et des infographies, il est possible de suivre des évènements de criminologie par type, par zone géographique, par temporalité etc. et de réaliser des infographies de secteurs plus ou moins dangereux, de manière automatisée pour aider à la prise de décision.

Par la même, nous pouvons tout à fait, dans ce domaine, augmenter les performances d’utilisations des solutions cartographiques avec des outils de temps réel et de reconnaissance visuelle (sécurité, recherche d’individus, etc.). Le géomarketing dans ce contexte, plus qu’à des fins techniques, partage plutôt de ces outils l’aspect géostatistique et géodécisionnel (masse de population en un point, localisation des caméras de surveillance urbaines, etc.).

Des questions ? Nous sommes à votre écoute pour y répondre !